Mots-clefs Archives : Jean-Marc Kabund-A-Kabund

mai, 2020

  • 27 mai

    RDC : La destitution de Kabund est le fruit de son amateurisme politique au premier degré

    La présidence Tshisekedi et son parti : l’Union pour la démocratie et le progrès social( Udps), sont plongés dans la tourmente après la destitution de Jean Marc Kabund de son poste premier vice-président de l’Assemblée nationale congolaise à l’issue d’un vote de 289 députés votant pour, 17 contre et 9 se sont abstenus sur les 315 qui ont pris part au vote(sur les 500 députés). Cette situation inédite était bien prévisible au regard des déclarations …

  • 24 mai

    Partialité : Jeanine MABUNDA exposée

    Jeanine Mabunda, presidente de l'Assemblee nationale de la RDC et membre du FCC de "Joseph KABILA".

    Jean-Mark Kabund-A-Kabund n’a pas tardé à accuser la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, de partialité, de soutien à la pétition visant sa déchéance au poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale. Franck Diongo, Jeanine Mabunda commet une erreur politique en voulant traiter la question juridiquement. « Elle ne s’imagine pas qu’une telle démarche ne peut aboutir sans créer une crise majeure », a prévenu le président du MLP. Suivant le fonctionnement des coalitions dans …

  • 24 mai

    Arrestation de Mamba : Abus du pouvoir judiciaire congolais ?

    Après l’arrestation de Jean-Jacques Mamba, les députés nationaux, toute tendance confondue, se sont levés pour dire à haute voix NON à l’abus du pouvoir du premier avocat général Bernard Mikobi de la Cour de cassation. C’était à l’issue de la réunion en urgence de la Conférence de présidents des groupes parlementaires élargie aux présidents des commissions. Les institutions doivent fonctionnement dans toute la courtoisie et dans le respect des textes qui organisent les institutions de …

  • 14 mai

    RDC : Kabund sur une chaise éjectable

    En RDC, on aime jouer à se faire peur. Au moment où la pandémie de coronavirus entamait une courbe ascendante, on a vu le président de la chambre haute Alexis Thambwe Mwamba sortir toutes ses griffes et réclamer la tenue urgente du Congrès pour « corriger » l’ordonnance du Président de la République sur l’état d’urgence. Une ordonnance qu’il jugeait inconstitutionnelle. Pour Jean-Marc Kabund, 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale, la tenue du Congrès ne se …