Ilunga Illukamba, 1er ministre de la RDC.
Ilunga Illukamba, 1er ministre de la RDC.

RDC : Plusieurs membre du gouvernement soupçonné de détournement des deniers publics

Le ministre de la Formation professionnelle, Arts et Métiers, John Ntumba, est désormais mis à la disposition du parquet près la Cour de cassation pour répondre du chef d’accusation mise à sa charge par le procureur général près cette juridiction judiciaire dans le cadre de la gestion des fonds alloués au Programme de 100 jours du chef de l’Etat pour les provinces du Kasaï. La plénière de la Chambre basse du Parlement a procédé à la levée des immunités de ce membre du gouvernement Ilunkamba à la suite de la réquisition du PGR près la Cour de cassation. 

La plénière de l’Assemblée nationale n’a donc trouvé aucun inconvénient à faire droit au réquisitoire du procureur général près la Cour de cassation aux fins d’accorder l’autorisation des poursuites contre ce membre du gouvernement soupçonné de détournement des deniers publics.

Ça y est. Le ministre de la Formation professionnelle, Arts et Métiers, John Ntumba, est désormais mis à la disposition du parquet près la Cour de cassation pour répondre du chef d’accusation mise à sa charge par le procureur général près cette juridiction judiciaire dans le cadre de la gestion des fonds alloués au Programme de 100 jours du chef de l’Etat pour les provinces du Kasaï. 

La plénière de la Chambre basse du Parlement a procédé à la levée des immunités de ce membre du gouvernement Ilunkamba à la suite de la réquisition du PGR près la Cour de cassation. Ceci pour lui permettre de mieux préparer sa défense face au grief de détournement retenu contre lui par la justice dans le cadre du programme d’urgence du chef de l’Etat.

On rappelle que lors de la plénière de la conférence des présidents du mardi 19 mai, la commission PAJ de l’Assemblée nationale a donné le feu vert à cette levée des immunités du ministre.La date de son audition par le parquet reste à déterminer parce que le bureau de l’Assemblée nationale doit notifier le PGR de la décision de levée des immunités du ministre et sa mise à la disposition de la justice.

Auditions de Gilbert Kankonde et Jean-Baudouin Mayo

D’autre part, au cours de la même plénière du mercredi 20 mai, les députés ont aussi auditionné le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde, et celui du Budget, Jean-Baudouin Mayo, interpellés par question orale avec débat respectivement sur les incidents de Songololo lors d’une manifestation des adeptes et militants du mouvement mystico-religieux Bundu dia Mayala ainsi que les 14 millions de dollars américains mis à la disposition de la SNEL et de la REGIDESO dans le cadre du programme de 100 jours du chef de l’Etat.

Si Gilbert Kankonde a sollicité et obtenu 48 heures pour rencontrer les préoccupations des élus, une enquête a été sollicitée pour faire toute la lumière sur l’affectation des fonds alloués à ces deux entreprises étatiques.

(avec lePotentiel)

A lire aussi

« Panafrika, la bête noire » : Un film pour promouvoir l’histoire africaine

Le film « Panafrika, la bête noire » du réalisateur congolais Sergens Kabinga Bashonga a …

Laisser un commentaire