Érosions de Mitendi, commune de Mont Ngafula, à l’ouest de la capitale de la RDC.
Érosions de Mitendi, commune de Mont Ngafula, à l’ouest de la capitale de la RDC.

Érosions : Kinshasa risque d’être privés totalement d’électricité

La Société nationale d’électricité (SNEL) alerte le gouvernement central que 75% de la ville de Kinshasa risque d’être privés totalement d’électricité à la suite des érosions qui menacent à la hauteur de Mitendi les gros pilons supportant les câbles qui transportent le courant électrique de barrage hydroélectrique d’Inga à la capitale congolaise.

Selon la direction Kin-Ouest de cette entreprise publique, ces érosions sont consécutives à la construction anarchique des maisons dans cette localité frontalière entre la ville de Kinshasa et la province du Kongo Central. 

À en croire la directrice de la SNEL Kin-Ouest, Mme Lukusa, ces têtes d’érosion ne font qu’avancer, malgré les bassins de rétention des eaux de pluies qui ont été érigés pour dévier ces flots et protéger ces pilons. Raison pour laquelle la SNEL invite le ministère national de l’Environnement et l’autorité provinciale de Kinshasa à mettre les bouchées doubles pour parer au plus pressé. 

A lire aussi

« Panafrika, la bête noire » : Un film pour promouvoir l’histoire africaine

Le film « Panafrika, la bête noire » du réalisateur congolais Sergens Kabinga Bashonga a …

Laisser un commentaire