Fatshi - Felix-Antoine Tshilombo Tshisekedi - President de la RDC.
Fatshi - Felix-Antoine Tshilombo Tshisekedi - President de la RDC.

RDC : Voici les 68 membres du Conseil économique et social investis par Fatshi

Le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi, a investi, par ordonnance présidentielle signée le 27 avril et lue à la télévision publique le mercredi 6 mai, les 68 membres qui composent le Conseil économique et Social, une institution de la République. Cette investiture consacre le début d’une nouvelle mandature, la deuxième du genre, après la toute première tenue ces 5 dernières années sous la présidence de Jean Pierre Kiwakana Kiamayala.

Le Conseil est créé conformément à l’article 109 de la constitution de la RDC qui stipule que “le Conseil économique et social a pour mission de donner des avis consultatifs sur les questions économiques et sociales qui lui sont soumises par le Président de la République, l’Assemblée nationale, le Sénat et le Gouvernement. Il peut, de sa propre initiative, appeler l’attention du Gouvernement et des provinces sur les réformes qui lui paraissent de nature à favoriser le développement économique et social du pays”.

Les empreintes de Jean Pierre Kiwakana

Au cours de sa première mandature, le CES avait organisé plusieurs séances académiques et adopté nombre d’avis notamment sur la problématique de la lutte contre la corruption en RDC ; l’émergence de la classe moyenne en RDC ; la problématique du transfèrement des eaux du bassin du hydrographique du Congo vers le lac Tchad à travers le projet Transaqua ; la formation technique et professionnelle ; la stratégie d’amélioration de l’employabilité et de résorption du chômage des jeunes.

Tout aussi, durant la première mandature, le président Jean Pierre Kiwakana avait plaidé pour une « charte sociale » devant assurer le développement économique et social de la RDC. « Il faut donc un changement de paradigme de manière urgente et radicale. La RDC doit procéder à sa refondation. La communauté congolaise a la responsabilité de transformer son pays en un État de droit et en un foyer de paix, de stabilité politique, économique et sociale. Un outil comme la Charte Sociale se révèle nécessaire et exige l’adhésion de toutes les composantes de la société », clamait-il lors l 3 décembre 2019 dans son discours de clôture de la session d’octobre 2019 qui fut la dernière de la première mandature.

Il est convaincu que la « charte sociale » pourra « marquer une rupture avec la situation actuelle et une ouverture vers des perspectives de la refondation de l’Etat-Nation, à travers un ensemble de valeurs librement consenties par toutes les parties prenantes ». « La charte permettra à toutes les parties prenantes d’intérioriser et de vivre les vœux exprimés par l’hymne national. Tout en s’inscrivant dans le cadre des Déclarations et Conventions Internationales, la Charte Sociale a pour vocation de contribuer à rendre effectif les droits fondamentaux (économiques, sociaux, culturels et environnementaux garantis) des citoyens garantis par la Constitution », soutenait Jean Pierre Kiwakana.

Le Conseil économique et social a été investi par ordonnance présidentielle, sous Joseph Kabila, le 21 septembre 2014. Ses 68 membres sont désignés par leurs catégories professionnelles dans lesquelles ils font respectivement partie.

Voici les 68 membres du Conseil économique et social investis le 6 mai par ordonnance présidentielle

  1. Dimandja Eluya Kondo Célestin
  2. Malanda Sumbu Félicien
  3. Bumba Tshimankinda Ibrahim
  4. Nvuna Pululu Joseph
  5. Nzinga Maluka Simon
  6. Gene Woye Rigobert
  7. Ngongo Mateso René
  8. Engazi Jean David
  9. Mukaniwa Tshipambu Jeanine
  10. Mudumbula Makola Guy
  11. Kiwakana Kimayala Jean Pierre
  12. Ilondo Lengi
  13. Nsiku wa Nsiku Socrate Célestin
  14. Niati Nimi Désiré
  15. Justin Kalombo Shambuyi
  16. Ndongala Nsibu Modeste
  17. Kolela Tshibangu Guy
  18. Diumu Omasombo Michel
  19. Kuku Gedila Guy
  20. Bongolo Landu Jean Claude
  21. Lutete Nkayilu Annie
  22. Luetela a Luetela Constant
  23. Mukendi Batulekela Walter
  24. Ijambo Kabanza Arsène
  25. Mbakata Tula Sylvie
  26. Kavira Kabuo Gogo
  27. Asanemane Mawayi Eveline
  28. Kaledi Moda Lelly
  29. Luyela Yengay Yeng Honoré
  30. Kumoyo Landu
  31. Obote Sirika Jean,
  32. Kyaboboba Kiasoba Léon
  33. Tiker Tiker Claude Joachim
  34. Obotela Rashidi Noel
  35. Momba Munga Sombe Eric
  36. Munkeni Kiyekiye Eliane
  37. Tshibwabwa Célestin
  38. Astrid Elias Martins…
  39. Muben,ga Ngalula Blaise
  40. Mukendi Membu
  41. Makombo Tumba Angèle
  42. Kiloka Ngoy Roland
  43. Madebe Kamanyapala Pétronelle
  44. Nkulu Yembela Béatrice
  45. Lukunga Katanga Félicien
  46. Numbi wa Kasongo Mathis
  47. Akadra Sura Scholastique
  48. Bilo Kamaragi Placide
  49. Muteba wa Kambala Timothée
  50. Mukendi Putshi Jean baptiste
  51. Bushebu Mukaba Isidore
  52. Bikindu Ditomene Daniel
  53. Landu Kavidi Wyvine
  54. Beli kabamba Gilbert
  55. Kika Mavunda Michel
  56. Njimbu Njimbu Jean Claude
  57. Ipanga Tshibuila Charles
  58. Ngama Moweni Didje
  59. Tabiya Mulamba Yvette
  60. Manzenge Bokongo Donat
  61. Ndivito Kikuaya Polycarpe
  62. Belad Wabu Koko
  63. Onekenge Osanga Pierre
  64. Kazima tamungo Thérèse
  65. Ogbokuma Pita Nzale Joachim Paulin
  66. Mwange kalima Rigobert
  67. Kasusula Djuma Lokali Bernard
  68. Ikongo Isekotoko Bowoyo José

A lire aussi

Code minier révisé : Deux mois pour convaincre tous les partenaires de la RDC

Deux mois pour vulgariser auprès de tous les partenaires ainsi que la population, le nouveau …

Laisser un commentaire